Fr: Franc-maçonnerie bruxelloise au XIX siècle

From Freimaurer-Wiki

Franc-maçonnerie bruxelloise au XIXe siècle

Le franc-maçonnerie s'est établie à Bruxelles au XVIIIe siècle et n'a cessé depuis lors d'exister dans la capitale belge de sorte qu’il n’est pas possible de parler d’histoire bruxelloise sans évoquer le rôle et l'influence qu'elle a exercé au sein de la société.

Histoire

Au fil des siècles, les pages de l'histoire de la franc-maçonnerie bruxelloises ont continuées de s'écrire avec la même intensité. Ainsi, dans les domaines des beaux-arts, de l’architecture, de la science, et de la politique, l’on y découvre le nom de nombreux initiés, comme on peut le découvrir à travers le livre Itinéraire de la franc-maçonnerie à Bruxelles.

Dans le domaine de la politique, les Bruxellois, au cours du XIXe siècle, ont ainsi presque exclusivement élu comme bourgmestres ou comme échevins des « Fils de la lumière », comme cela avait déjà commencé dans l’Ancien-Régime où de nombreux membres des Lignages de Bruxelles faisaient déjà partie de la franc-maçonnerie.

Dans le domaine de l'éducation, une des universités situées en territoire bruxellois, l'université libre de Bruxelles (ULB), a été fondée par de nombreux frères maçons, parmi lesquels on comptait encore beaucoup de catholiques, à la suite d'un appel des loges de Belgique. Et comme l'écrit Liane Ranieri, "Issue à l'origine des loges maçonniques bruxelloise, l'université de Bruxelles avait bénéficié largement de l'appui des autorités communales; 25 conseillers sur 31 figuraient au nombre de ses administrateurs".

Liste des loges bruxelloises au XIXe siècle

  • Voir aussi "Links"

Personnalités membres de loges bruxelloises au XIXe siècle

  • Voir aussi "Links"

Links