Fr: Histoire de la GLNF

From Freimaurer-Wiki

Histoire de la GLNF

En 1910, quelques Frères du Grand Orient de France, désireux d'en revenir à une Maçonnerie avec un Grand Architecte de l'Univers qui soit Dieu, firent le voyage de Suisse et recueillirent le Rite Ecossais Rectifié. C'étaient les Frères de Ribaucourt, Savoire et Bastard. Rentrés en France, ils réveillèrent au Grand Orient de France la Loge Le Centre des Amis et la firent fonctionner au Rite Ecossais Rectifiés.

Cela ne pouvait durer au Grand Orient de France d'alors ; la Loge éclata en 1913. Ribaucourt partit du Grand Orient de France avec quelques Frères du Centre des Amis pour maintenir la Loge hors le Grand Orient de France.

Il fonda en association avec la Loge L'Anglaise de Bordeaux, la Grande Loge Nationale Indépendante et Régulière pour la France et les Colonies françaises. Les Colonies n'étant plus ce qu'elles étaient, l'Obédience s'appelle aujourd'hui "GRANDE LOGE NATIONALE FRANCAISE"

Le Frère Savoire, resté au Grand Orient de France, finit par fonder le Grand Prieuré des Gaules (1935) et la Grande Loge Ecossaise Rectifiée de france (1936). Le Grand Prieuré administrait les hauts grades du Rite et la Grande Loge Rectifiée de France, les grades bleus.

Pendant la deuxième guerre mondiale, l'occupant pourchassant la Maçonnerie, les Loges cessèrent leurs activités, à de rares exceptions près.

Après la guerre, des événements modifient encore le paysage maçonnique :

En 1958, la Grande Loge du Rite Ecossais Rectifié fusionna avec la Grande Loge Nationale Française.

En 1964, en dépit du fait qu'elle imposait la présence de la Bible dans ses Loges, la Grande Loge de France passa un accord avec le Grand Orient de France, depuis lequel les deux Obédiences sont en relations d'amitié. Cet accord est annulé depuis 1970, mais il est toujours possible à un Maçon d'une des deux Obédiences d'appartenir à l'autre.

L'accord de 1964 provoqua une réaction chez un millier de Frères de la Grande Loge de France pour qui le Grand Architecte est Dieu. Ils rejoignirent la Grande Loge Nationale Française où ils apportèrent le Rite Ecossais Ancien et Accepté.


Centenaire2.jpg


Aussi